Acheter

Louer

Viager

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Achat immobilier : n’oubliez pas d’inclure le paiement de la taxe foncière dans vos calculs

Publié le 21/01/2022
Achat immobilier : n’oubliez pas d’inclure le paiement de la taxe foncière dans vos calculs

L’achat d’un logement ne se limite pas au règlement du prix de vente du logement. Dès que vous serez propriétaire, vous aurez aussi à payer en addition aux mensualités du crédit ce qu’on appelle la taxe foncière. Il vaut alors mieux que vous anticipiez le paiement de cette taxe dans votre plan de financement bien avant que le projet ne soit concrétisé. Pour cause, la taxe foncière peut parfois devenir une charge lourde.

Quel budget devez-vous prévoir ? Le courtier Meilleurtaux a estimé que cette taxe (qui se paie généralement le 15 octobre et dont le paiement a la possibilité d’être mensualisé sur dix mois) équivaut moyennement à 101 euros le mois pour un logement qui mesure 70 mètres carrés et qui se situe au sein d’une des 20 plus grandes villes françaises.

Meilleurtaux a précisé avoir effectué ces études récentes d’estimation de montant en réalisant des calculs « basés sur les valeurs moyennes de la taxe foncière qui étaient en vigueur en 2020 pour un couple avec 2 enfants ».

Cette somme varie approximativement selon les zones géographiques. Pour les villes qui s’affichent clairement comme les plus chères, les calculs du courtier Meilleurtaux révèlent une moyenne de :

  • 128 euros pour la ville de Montpellier
  • 125 euros pour Nîmes et Angers
  • Et 124 euros pour Le Havre et Bordeaux

Tour d’horizon Montpellier-Paris : du simple au double

Plus en détail, à Nîmes la somme qu’il faut moyennement débourser pour acheter un logement de 70 mètres carrés est de 145 390 euros. Selon les estimations du courtier, ce coût engendre un paiement mensuel de crédit équivalent à 675 euros pour un prêt qui s’étale sur 20 ans à un taux de 1,10%. L’inclusion de la taxe foncière portera alors le coût mensuel à 800 euros le mois.

À Montpellier, le coût d’un 70 mètres carrés équivaut moyennement à 233 100 euros. Avec un paiement mensuel de 1082 euros comme crédit, le coût mensuel total s’évalue à 1210 euros si on y inclut la taxe foncière.

À Angers, le coût du 70 mètres carrés est de 211 400 euros. Comme crédit mensuel la somme à débourser est initialement de 982 euros, mais portée à 1107 euros taxe foncière comprise.

À Paris, il faut moyennement compter 742 980 euros pour l’achat d’un 70 mètres carrés. Ceci implique un paiement mensuel de crédit équivalent à 3450 euros. Le coût mensuel atteint 3512 euros si on y ajoute la taxe foncière qui vaut 62 euros le mois. Il est à noter que Paris la capitale détient le taux de taxe foncière le plus bas des 20 villes passées sous étude.

Selon Maël Bernier, porte-parole de Meilleurtaux “une ville dans laquelle le paiement mensuel de crédit est important comme à Paris, le montant requis pour payer la taxe foncière est quasi insignifiant. Par contre, une ville moyenne où le paiement mensuel de crédit vaut par exemple 800 euros, un paiement additionnel de 100 euros par mois ne peut pas être qualifié de négligeable et il faut dès le départ qu’il soit pris en compte au sein du budget.

Paris, Strasbourg, Lyon et Lille figurent parmi les villes dans lesquelles la charge mensuelle de la taxe foncière n’excède pas la barre des 75 euros. Pour leur part, les villes comme Rennes, Le Mans, Reims, Marseille et Nice tournent autour de 90 à 100 euros le mois.

En augmentation

Mme Bernier estime que “Malgré le fait que les acheteurs soient informés sur le niveau de la taxe foncière durant le processus d’acquisition, ils ne réalisent pas forcément l’importance du montant. D’ailleurs, ce montant annule fréquemment un taux de crédit très attractif”.

Selon les calculs effectués par Meilleurtaux, au sein d’une ville comme Saint-Étienne ou Nîmes, l’acquéreur d’un 70 mètres carrés qui contracte un prêt sur 20 ans à un taux de 1,10% hors assurance va voir son taux grimper à 2,90% si la redevance de la taxe foncière est intégrée.

Pour sa part, l’avocat fiscaliste André Percheron de chez TZA Avocats ajoute en déclarant que “Dans le cas où on désire devenir propriétaire, la prise en compte de ces coûts durant les calculs budgétaires devient au fur et à mesure importante parce qu’ils s’alourdissent”.

Dans ses études effectuées en 2018, le courtier Meilleurtaux a estimé le montant mensuel moyen de la taxe foncière à 92 euros. En 2020, il a estimé ce montant à 98 euros et en 2021 il a estimé ce montant à 101 euros.

L’union nationale pour la propriété immobilière (UNPI) a fait les mêmes constats. Dans son observatoire annuel de la taxe foncière qui a été publié à la fin de l’année 2020, l’UNPI a fait état d’une augmentation moyenne de la taxe foncière payée de 12,1% de 2014 à 2019 (soit 3 fois de plus que l’inflation).

https://www.aucoeurdelimmo.com/actualites/gouvernement/achat-immobilier-mieux-vaut-ne-pas-oublier-la-taxe-fonciere-dans-ses-calculs-20210823

  1. Groupe DJ Immobilier
  2. > Nos actualités immobilières
  3. >Achat immobilier : n’oubliez pas d’inclure le paiement de la taxe foncière dans vos calculs